fr
Langue
Veuillez choisir votre langue
|

COMMENTAIRE DU RÉSULTAT

Un résultat annuel exceptionnel

BKW a enregistré une forte augmentation de son chiffre d’affaires et de son résultat malgré la persistance de l’impact négatif des prix de l’électricité. D’une part, l’activité de services s’est considérablement étoffée. D’autre part, l’activité de négoce a dégagé un excellent résultat. Le chiffre d’affaires a augmenté de 7 % pour s’établir à 2,9 milliards de CHF. L’EBIT s’est amélioré de 19 % à 433 millions de CHF par rapport au chiffre de l’année précédente corrigé des effets exceptionnels. Le bénéfice net s’établit à 404 millions de CHF, soit le double de l’exercice précédent.

EBIT exceptionnel: effets négatifs des prix de l’électricité surcompensés de manière substantielle

BKW a clôturé 2019 avec un solide EBIT de 433 millions de CHF (exercice précédent: 417 millions de CHF), enregistrant ainsi la meilleure performance des 15 dernières années. Cela représente une hausse de 69 millions de CHF ou de 19 % par rapport à la valeur comparable de l’exercice précédent. Les effets négatifs inchangés de l’évolution des prix de l’électricité à un niveau historiquement bas des prix de l’électricité couverts (-120 millions de CHF) ont pu ainsi être largement surcompensés. Outre l’activité de services, dont l’expansion s’est poursuivie, et une baisse des coûts, c’est avant tout le succès de l’activité de négoce qui a contribué à ce résultat exceptionnel.

Le bénéfice net a doublé par rapport à l’année précédente, atteignant 404 millions de CHF. La hausse s’élève même à 242 millions de CHF (+ 149 %) après correction des effets exceptionnels dus au passage de la caisse de pension BKW à la primauté des cotisations en 2018. La hausse du bénéfice net est due à l’excellent EBIT et à la performance significativement meilleure des placements dans les fonds de désaffectation et de gestion des déchets.

Chiffre d’affaires et résultat en hausse

En millions de CHF

2018

Corrections 1

2018 (corrigé)

2019

Variation en %

Chiffre d’affaires

2 675,2

2 675,2

2 866,6

7 % 

Approvisionnement / transport d’énergie

-938,6

-938,6

-796,0

-15 %

Charges d’exploitation

-1 140,3

-52,4

-1 192,7

-1 392,2

17 % 

Matériel et prestations de tiers

-347,1

-347,1

-422,6

22 % 

Charges de personnel

-589,3

-52,4

-641,7

-767,6

20 % 

Autres charges d’exploitation

-203,9

-203,9

-202,0

-1 %

EBITDA

596,3

-52,4

543,9

678,4

25 % 

Amortissements et dépréciations

-208,1

-208,1

-280,7

35 % 

Résultat des sociétés associées

28,3

28,3

35,7

26 % 

EBIT

416,5

-52,4

364,1

433,4

19 % 

Résultat financier

-167,6

-167,6

44,1

EBT

248,9

-52,4

196,5

477,5

143 % 

Impôts sur le bénéfice

-45,9

11,5

-34,4

-73,9

115 % 

Bénéfice net

203,0

-40,9

162,1

403,6

149 % 

1 Correction correspondant à l’effet de passage de la primauté des prestations de la caisse de pension BKW à la primauté des cotisations conformément à la loi suisse sur la prévoyance professionnelle (LPP) du 1er janvier 2019.

Hausse du chiffre d’affaires de 7 % suite au développement solide de l’activité de services

Le chiffre d’affaires a progressé de 192 millions de CHF par rapport à l’année précédente, s’établissant à 2 867 millions de CHF (+ 7 %). L’activité de services a à nouveau enregistré une forte progression. Affichant un taux de croissance de 26 %, elle a dépassé pour la première fois la barre du milliard et a contribué pour près de 40 % au chiffre d’affaires total de BKW. Dans le domaine d’activité Réseaux, le chiffre d’affaires a légèrement baissé de 5 % en raison de volumes de transport plus faibles et de réductions des coûts des réseaux situés en amont des nôtres. Le domaine d’activité Energie est presque parvenu à compenser la baisse du chiffre d’affaires due aux prix grâce à la marge de l’activité de négoce et à la hausse des volumes de la production et de volumes dans l’activité de vente. La baisse du chiffre d’affaires n’est que de 1 %. Dans l’ensemble, BKW est parvenue à largement compenser l’impact négatif des prix de l’électricité sur l’activité Energie.

Coûts d’exploitation stables dans les activités traditionnelles

L’expansion des activités de services se poursuit et engendre une hausse de 17 % des coûts d’exploitation. Au cours de l’exercice 2019, plus de 2 000 nouveaux collaborateurs ont rejoint BKW suite aux acquisitions réalisées, soit une augmentation de plus de 25 %. L’activité de services a également connu une croissance organique. Ses effectifs ont augmenté de 120 collaborateurs. La gestion toujours aussi rigoureuse des coûts a permis de réduire les autres charges d’exploitation, de sorte qu’en dépit de cette croissance, les coûts d’exploitation sont dans l’ensemble restés stables dans l’activité organique. Fin 2019, BKW employait plus de 10 000 personnes au total.

La nouvelle norme IFRS concernant les contrats de location a été mise en œuvre le 1er janvier 2019. Elle stipule que pratiquement tout le patrimoine (droit d’utilisation de l’objet de la location) et les engagements issus des contrats de location doivent être inscrits au bilan. La nouvelle saisie des charges de location pour les contrats de location simple a entraîné, dans le compte résultat, un allègement de l’EBITDA de 26 millions de CHF. En revanche, des amortissements d’une grandeur analogue ont été effectués sur les nouveaux droits d’utilisation, de sorte qu’il en résulte un effet limité au niveau de l’EBIT.

Résultat financier positif grâce à la très bonne performance des fonds de désaffectation et de gestion des déchets

BKW a enregistré un résultat financier de + 44 millions de CHF pour l’exercice 2019 (année précédente: – 168 millions de CHF). Ce résultat positif est imputable à la bonne performance des fonds d’Etat pour la désaffectation des centrales nucléaires et la gestion des déchets. Alors que le rendement des placements était légèrement négatif au cours de l’exercice précédent, il s’est révélé excellent en 2019 à + 12 %. Fin décembre, les fonds étaient évalués à 1,3 milliard de CHF.

La charge d’impôt sur le bénéfice s’élève à 74 millions de CHF, soit une augmentation de 40 millions de CHF par rapport à l’exercice précédent. Le taux d’imposition effectif pour l’exercice sous revue est en revanche tombé à 16 % (19 % l’année précédente).

Energie: influences négatives des prix de l’électricité habilement surcompensées

Le domaine d’activité Energie construit, exploite et entretient les centrales du groupe situées en Suisse et à l’étranger. Il est également responsable de la vente ainsi que du négoce d’électricité, de certificats et de matières premières.

En millions de CHF

2018

2019

Variation en %

Fourniture d’électricité Ventes Suisse

481,2

522,0

Autres fournitures d’électricité

801,6

741,6

Autres produits d’exploitation et prestations propres activées

42,9

51,8

Prestation globale

1 325,7

1 315,4

-1 %

Approvisionnement en énergie

-832,1

-704,4

Charges d’exploitation

-277,6

-281,2

Charges de personnel

-98,1

-106,4

Matériel et prestations de tiers et autres charges d’exploitation

-179,5

-174,8

EBITDA

216,0

329,8

53 % 

Amortissements et dépréciations

-82,7

-126,8

Résultat des sociétés associées

8,4

24,2

EBIT

141,7

227,2

60 % 

L’impact des prix bas de l’électricité est resté negatif sur le chiffre d’affaires de l’activité Energie en 2019. Les ventes d’électricité de 2019 principalement couvertes trois ans auparavant ont débouché sur des prix moyens en baisse par rapport à l’exercice précédent, engendrant un impact négatif d’environ – 120 millions de CHF au total. L’effet négatif des prix bas de l’électricité a toutefois pratiquement pu être entièrement compensé par le très bon résultat de l’activité de négoce ainsi que par la hausse des volumes commercialisés au niveau de l’activité de vente et par la hausse de quantites produites par nos centrales éoliennes. Avec 1 315 millions de CHF, la prestation globale est inférieure de seulement 1 % à celle de l’année précédente. Dans l’activité de vente réglementée en Suisse, les volumes délivrés aux clients privés ont légèrement baissé en raison des conditions météorologiques. Nous sommes en revanche parvenus à conquérir un grand nombre de nouveaux clients commerciaux, si bien que le volume d’électricité vendu a augmenté de 0,4 TWh pour s’établir à 7,9 TWh. Le chiffre d’affaires des ventes a donc progressé de 8 %. Les autres ventes d’énergie (fourniture sur le marché, fourniture en provenance directe des centrales électriques) ont diminué de 7 % du fait de l’effet négatif des prix.

Les charges d’approvisionnement en énergie ont diminué de 128 millions de CHF pour s’établir à 704 millions de CHF, en raison de coûts d’acquisition sur le marché plus bas et de coûts d’approvisionnement inférieurs auprès de centrales partenaires. En particulier, les coûts d’approvisionnement de la centrale nucléaire de Leibstadt, dont les coûts de production ont été nettement inférieurs en raison de la très bonne performance des fonds de désaffectation et de gestion des déchets, ont reculé. La production totale d’électricité de notre propre parc de centrales électriques a augmenté de 0,7 TWh par rapport à l’année précédente, s’élevant à 12,4 TWh. Cette hausse s’explique notamment par l’augmentation des approvisionnements des centrales hydroélectriques au cours du second semestre 2019, la disparition de la révision annuelle de la centrale nucléaire de Mühleberg et l’augmentation des volumes des centrales éoliennes, attribuable à des régimes de vent favorables et au récent raccordement au réseau des parcs éoliens norvégiens. En revanche, la révision programmée de la centrale à charbon de Wilhelmshaven a entraîné une baisse des volumes de production des centrales thermiques fossiles.

L’EBIT s’élève à 227 millions de CHF, soit un chiffre très supérieur à celui de l’exercice précédent (+ 60 %). L’impact de l’évolution des prix de l’électricité qui continue d’être négative peut ainsi être significativement surcompensé, notamment grâce à l’excellent résultat de l’activité de négoce.

Réseaux: contribution stable au résultat

Le domaine d’activité Réseaux construit, exploite et entretient le réseau de distribution appartenant au groupe.

En millions de CHF

2018

2019

Variation en %

Rémunérations pour l’utilisation du réseau de distribution

480,4

468,3

Autres produits d’exploitation et prestations propres activées

75,0

59,0

Chiffre d’affaires

555,4

527,3

-5 %

Charges du transport d’énergie

-106,7

-91,7

Charges d’exploitation

-195,4

-186,7

Charges de personnel

-71,9

-64,8

Matériel et prestations de tiers et autres charges d’exploitation

-123,5

-121,9

EBITDA

253,3

248,9

-2 %

Amortissements et dépréciations

-85,1

-86,7

Résultat des sociétés associées

21,4

11,5

EBIT

189,6

173,7

-8 %

La prestation globale a diminué de 5 % par rapport au chiffre de l’exercice précédent, s’établissant à 527 millions de CHF. Le produit de la rémunération pour l’utilisation du réseau de distribution a diminué de 3 % pour passer à 468 millions de CHF. Ce recul est notamment dû à des volumes de transport en baisse et à une réduction des coûts des réseaux en amont des nôtres.

Du fait de changements organisationnels, mais également grâce à la continuité de la gestion rigoureuse des coûts, les charges d’exploitation ont pu être réduites de 4 %. Le résultat des sociétés associées est en baisse de 10 millions de CHF, imputable à une correction unique qui était attendue dans les comptes 2019 de Swissgrid en raison de la clôture d’une procédure de l’ElCom. Un impact négatif comparable a été enregistré de manière proportionnelle sur le résultat de BKW.

Compte tenu de la baisse des volumes de transport et de l’effet ponctuel de la participation dans Swissgrid, l’EBIT est resté globalement stable à 174 millions de CHF.

Prestations: croissance solide

Le domaine d’activité Prestations englobe Engineering (planification et conseil en ingénierie) pour des projets liés à l’énergie, à l’infrastructure et à l’environnement, Building solutions (offres intégrées dans le domaine de la technique du bâtiment) ainsi qu’Infra Services (construction, service et entretien de réseaux d’énergie, de télécommunication et d’eau).

En millions de CHF

2018

2019

Variation en %

Chiffre d’affaires

880,8

1 106,8

26 % 

Charges d’exploitation

-797,2

-987,0

Charges de personnel

-391,7

-503,5

Matériel et prestations de tiers et autres charges d’exploitation

-405,5

-483,5

EBITDA

83,6

119,8

43 % 

Amortissements et dépréciations

-25,6

-47,6

EBIT

58,0

72,2

24 % 

L’activité de services a continué à se développer avec succès en 2019. Le chiffre d’affaires a augmenté de 26 % pour atteindre 1 106,8 millions de CHF. Il franchit donc pour la première fois largement le seuil du milliard de CHF et représente près de 40 % du chiffre d’affaires total de BKW. Le taux de croissance qui continue d’afficher deux chiffres est dû aux acquisitions. Au cours de l’exercice sous revue, BKW a procédé à 20 acquisitions au total, les principales transactions ayant toutefois eu lieu au quatrième trimestre. Les trois principaux domaines (Engineering, Building Solutions et Infra Services) enregistrent une croissance. En Allemagne, notamment, l’activité d’ingénierie a continué d’être étoffée par des compétences de contrôle, de construction et d’architecture en planification générale. L’acquisition de la célèbre société ingenhoven architects renforce en particulier de manière significative l’accent mis sur la planification de bâtiments économes en énergie et en ressources.

BKW Building Solutions complète idéalement son réseau d’entreprises suisse sur les plans géographique et technique par des acquisitions ciblées. L’acquisition du groupe swisspro confère notamment à BKW un positionnement solide en tant que fournisseur suisse de premier plan de solutions globales dans les domaines de l’électrotechnique, des TIC et de l’informatique des bâtiments. La gamme de services est ainsi étendue tant au niveau géographique que dans le domaine des prestations de services récurrents et pour les grands clients.

Avec l’acquisition de la société allemande LTB Leitungsbau, BKW Infra Services franchit une étape-clé dans une nouvelle région géographique, tout en renforçant sa stratégie de croissance dans ce domaine. BKW anticipe un marché en forte croissance dans la construction, la rénovation et la maintenance des lignes à haute et très haute tension en Allemagne.

Suite aux acquisitions réalisées en 2019, BKW compte désormais parmi les leaders de marché dans les trois principaux domaines: Building Solutions, Infra Services et Engineering.

Cette forte croissance du chiffre d’affaires s’accompagne également d’une hausse des coûts d’exploitation. L’EBIT publié de 72 millions de CHF (exercice précédent: 58 millions de CHF) continue d’être grevé par les coûts d’acquisition et d’intégration. Comme les principales acquisitions n’ont été réalisées qu’au quatrième trimestre, les coûts de fusion et d’acquisition enregistrés ne sont compensés que par une petite partie du chiffre d’affaires acquis, ce qui peut légèrement diluer la marge.

Funds from Operations à un niveau record

Les Funds from Operations, soit le cash-flow avant variation de l’actif circulant net et paiement des impôts sur le bénéfice, atteignent 584 millions de CHF (année précédente: 385 millions de CHF), soit le montant le plus élevé depuis l’introduction en bourse il y a 15 ans. Les Funds from Operations s’élèvent à 648 millions de francs (+ 50 %) avant utilisation des provisions pour la désaffectation et la gestion des déchets radioactifs.

Le cash-flow présenté issu de l’activité d’exploitation inclut les flux de trésorerie issus des activités d’exploitation, mais également ceux issus de l’utilisation des provisions pour la désaffectation et la gestion des déchets radioactifs. Les utilisations conduisent en outre en grande partie à des prétentions à remboursement vis-à-vis du fonds public de désaffectation et du fonds public de gestion des déchets. Pour faciliter la comparaison et l’interprétation, BKW utilise par conséquent la grandeur «Cash-flow issu de l’activité d’exploitation avant utilisation des provisions pour désaffectation et gestion des déchets radioactifs». Ce cash-flow qui permet d’évaluer la génération de liquidités s’élève à 533 millions de CHF (421 millions de CHF au cours de l’exercice précédent), soit une hausse de 26 %. Le cash-flow résultant de l’activité d’exploitation indiqué, qui s’élève à 469 millions de CHF, est également en hausse de 26 % par rapport à l’année précédente (373 millions de CHF).

Les investissements dans le développement des activités de services, dans de nouvelles centrales ainsi que dans l’infrastructure de réseau s’élèvent pour l’exercice 2019 à 575 millions de CHF (485 millions de CHF l’exercice précédent). Les deux tiers environ de ce montant ont été investis dans le développement de l’activité de services. Environ 165 millions de CHF ont été investis dans le renouvellement et l’entretien, dont 75 % a été injecté dans le réseau. Les acquisitions et les investissements ont pu être financés avec les fonds dégagés en 2019. Les liquidités disponibles à court terme restent inchangées à environ 0,9 milliard de CHF en fin d’exercice, en tenant compte des placements financiers à court terme.

En millions de CHF

2018

2019

Variation en %

Funds from operations avant utilisation des provisions nucléaires

432,4

647,5

50 % 

Funds from operations

384,5

583,9

52 % 

Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation avant utilisation des provisions nucléaires

421,3

532,5

26 % 

Utilisation des provisions nucléaires sans droit à remboursement au niveau des fonds d’Etat

-16,7

-27,3

63 % 

Utilisation des provisions nucléaires avec droit à remboursement au niveau des fonds d’Etat

-31,2

-36,3

16 % 

Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation

373,4

468,9

26 % 

Liquidités par 31.12.

1 094,9

910,8

-17 %

La situation des fonds propres et du financement continue de soutenir la flexibilité financière et opérationnelle

Le total du bilan a légèrement augmenté de près de 2 % par rapport à la fin de l’année 2018, s’établissant à 9,2 milliards de CHF. La hausse est en particulier due à la première application de la nouvelle norme IFRS 16 portant sur les contrats de locations qui a conduit à une augmentation des actifs à long terme d’environ 140 millions de CHF et à une hausse des engagements de location de même ampleur. Malgré l’augmentation du total du bilan, la part des fonds propres passe, notamment en raison du bénéfice annuel élevé, à 40,4 % (fin 2018: 38,4 %).

En millions de CHF

2018

2019

Actifs circulants

2 242,8

2 038,5

Actifs immobilisés

6 810,5

7 200,0

Engagements à court terme

1 547,0

1 287,1

Engagements à long terme

4 034,0

4 216,2

Fonds propres

3 472,3

3 735,2

Total du bilan

9 053,3

9 238,5

La situation financière de BKW demeure solide. L’endettement net (les engagements financiers moins les immobilisations financières à court terme et les liquidités) a augmenté de 151 millions de CHF pour s’établir à 626 millions de CHF a là fin de l’exercice. La première application de la nouvelle norme IFRS 16 portant sur les contrats de locations constitue la cause de cette augmentation. Sans tenir compte de cet effet comptable, l’endettement net se situerait au niveau de l’année précédente, et ce, malgré l’importante activité d’acquisitions.

Un emprunt obligataire d’un montant de 350 millions de CHF arrivé à échéance a été remboursé en juillet 2019. Dans le même temps, BKW a émis avec grand succès un green bond de 200 millions de CHF à 0,25 % sur huit ans. Le refinancement partiel conduira à l’avenir à des économies d’intérêts d’environ 11 millions de CHF. Par ailleurs, BKW dispose toujours d’un crédit consortial inutilisé de 250 millions de CHF. Ainsi, le cadre de financement nécessaire à la mise en œuvre de la stratégie et à la préservation de la liberté d’action financière et opérationnelle reste suffisant et garanti à tout moment.

Augmentation du dividende

Sur la base du bénéfice net corrigé afin de tenir compte de la performance exceptionnelle des fonds de désaffectation et de gestion des déchets, un dividende de 2,20 CHF par action (+ 22 % par rapport à l’année précédente) sera proposé à l’assemblée générale. Cela correspond à un taux de distribution d’environ 40 % sur le bénéfice net corrigé. Le rendement du dividende s’élève à 3,1 % sur la base du cours en vigueur à la fin d’année (2,6 % l’exercice précédent). Le dividende proposé se fonde sur les principes stables de la politique en matière de dividende de BKW.

Perspectives

Pour l’exercice 2020, BKW s’attend à un EBIT opérationnel en baisse (également sans effets exceptionnels) par rapport à 2019, dans une fourchette de 380 à 400 millions de CHF. Ces perspectives supposent d’une part une normalisation de l’activité de négoce et des rendements des fonds de désaffectation et de gestion des déchets, et d’autre part tiennent compte de la hausse des prix de l’électricité et d’une poursuite de la croissance rentable de l’activité de services. Les répercussions du coronavirus sur l’économie en général et sur BKW en particulier sont pour le moment difficiles à estimer. Cependant, le positionnement solide de BKW dans le secteur de l’énergie et pour les activités de services sera ici un véritable atout.

Haut de page
Ce site et ses outils tiers utilisent des cookies nécessaires à leur fonctionnement et aux fins énoncées dans la politique en matière de cookies. En fermant cette bannière, en parcourant cette page, en cliquant sur un lien ou en poursuivant la navigation d’une autre manière, vous acceptez l’utilisation des cookies.