Suche

Commentaire du résultat

Excellent résultat annuel

BKW augmente son chiffre d’affaires et son EBIT dans une année marquée par la pandémie de coronavirus. La croissance des activités de services ainsi que l’effet positif de la hausse des prix de l’énergie sont les principaux facteurs de l’augmentation du chiffre d’affaires: celui-ci atteint 3,1 milliards de CHF, soit une croissance de 9 %, malgré la désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM). Au niveau de l’EBIT, c’est en particulier l’activité de services qui apporte une contribution supérieure; parallèlement, dans le segment de l’énergie, l’activité de négoce est de nouveau convaincante et ne cède que très peu de terrain par rapport aux résultats record de l’exercice précédent. De plus, grâce ä une indemnité unique de Swissgrid, le résultat d’exploitation publié se monte à 475 millions de CHF (+ 10 %). Sans l’effet de cette indemnité exceptionnelle, l’EBIT est de 436 millions de CHF et dépasse le résultat record de 2019. En excluant la performance des fonds de désaffectation et de gestion des déchets, le bénéfice net opérationnel se situe à 349 millions de CHF, soit 22 % de plus que l’exercice précédent. Les Funds from Operations atteignent un nouveau record de 649 millions de CHF.

Résultat opérationnel exceptionnel: les chiffres record de l’an dernier encore dépassés

À 474,7 millions de CHF, l’EBIT publié dépasse de 10 % (environ 40 millions de CHF) celui de l’exercice précédent. Le paiement par Swissgrid de l’indemnité finale octroyée par l’ElCom pour la cession du réseau de transport influence l’EBIT publié à raison d’environ 39 millions de CHF. Si l’on ne tient pas compte de cet effet ponctuel, l’EBIT s’élève à 436 millions de CHF. BKW clôt ainsi l’exercice 2020 avec un EBIT opérationnel d’une solidité indéniable, dépasse même la valeur de pointe de l’an dernier et atteint un nouveau record depuis qu’elle est cotée en bourse.

Outre l’activité de services qui continue à se développer et réussit à augmenter sensiblement sa contribution à l’EBIT malgré la crise sanitaire, ce sont surtout l’activité de négoce, de nouveau très fructueuse, et l’effet positif des prix de l’électricité garantis plus élevés qui ont contribué à cet excellent résultat. Le résultat d’exploitation de l’activité Réseaux se développe selon les attentes, de manière stable.

Le bénéfice net opérationnel (bénéfice net hors performance des fonds de désaffectation et de gestion des déchets (STENFO)) se situe à 349 millions de CHF, ce qui représente 22 % de plus que le résultat de l’exercice précédent. Sans l’effet ponctuel de l’indemnité Swissgrid, le bénéfice net est en hausse de 9 % par rapport à 2019. Le bénéfice net publié (après STENFO) s’élève à 382,4 millions de CHF et se situe en dessous du record de 2019. Les fonds STENFO ont, malgré un premier semestre difficile, dépassé les rendements attendus, mais leur performance se situe néanmoins clairement en dessous des valeurs de pointe de l’an dernier.

Chiffre d’affaires et résultat d’exploitation en hausse

En millions de CHF

2019

2020 (comparable)

Corrections 1

2020

Variation en %

Chiffre d’affaires

2 866,6

3 089,9

38,7

3 128,6

9 % 

Approvisionnement/transport d’énergie

-796,0

-790,1

-790,1

Charges d’exploitation

-1 392,2

-1 659,5

-1 659,5

EBITDA

678,4

640,3

38,7

679,0

0 % 

Amortissements et dépréciations

-280,7

-243,3

-243,3

Résultat des sociétés associées

35,7

39,0

39,0

EBIT

433,4

436,0

38,7

474,7

10 % 

Résultat financier hors variation de valeur des fonds d’État

-103,6

-73,8

-73,8

Impôts sur le bénéfice hors ajustement de valeur des fonds d’État

-44,4

-50,9

-1,0

-51,9

Bénéfice net opérationnel2

285,4

311,3

37,7

349,0

22 % 

Ajustement de valeur des fonds d’État net d’impôts

118,2

33,4

33,4

Bénéfice net

403,6

344,7

37,7

382,4

-5 %

1 La correction du chiffre d’affaires 2020 concerne le dédommagement unique accordé à BKW par Swissgrid sur la base d’une décision de l’ElCom pour l’expropriation du réseau de distribution ayant eu lieu en 2013.

2 Le «Bénéfice net opérationnel» est ajouté aux chiffres-clés. Il désigne le bénéfice net avant les revenus des fonds de désaffectation et de gestion et reflète mieux les performances opérationnelles que le bénéfice net déclaré, car les revenus de ces fonds ne reposent sur aucun fondamental opérationnel et BKW ne peut exercer aucune influence directe sur les décisions de placement de ces ressources.

Hausse du chiffre d’affaires grâce au développement soutenu de l’activité de services

Pour l’exercice 2020, BKW réussit à augmenter son chiffre d’affaires de 9 % et fait mieux que compenser la perte de volume due à la mise à l’arrêt de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM). La forte croissance de l’activité de services, en particulier, et les prix de l’électricité garantis à un niveau plus élevé ont contribué à cette hausse du chiffre d’affaires.

Augmentation du personnel à la suite d’acquisitions

Dans la foulée de l’extension des activités de services, les charges d’exploitation augmentent de 19 % au niveau du groupe. Environ 270 nouveaux collaborateurs et collaboratrices ont rejoint BKW en raison des acquisitions. Dans les domaines d’activités traditionnels Énergie et Réseaux, une gestion conséquente des coûts a permis de réduire les charges de 3 %.

Dans le Corporate Center (fonctions centrales) également, de nouvelles améliorations d’efficacité ont été réalisées et l’effectif du personnel a été réduit d’environ 5 %. Au total, BKW compte environ 10 250 collaborateurs à la fin 2020. BKW assume sa responsabilité dans le domaine de la formation: plus de 900 personnes sont actuellement en apprentissage dans ses divers domaines d’activités.

La principale raison de la diminution des amortissements et dépréciations est l’arrêt définitif de la CNM, qui a conduit à un allègement à ce niveau.

Le résultat financier s’améliore grâce à des taux d’intérêt plus bas

Au cours de l’exercice 2020, le résultat financier comparable (sans prise en compte de la performance des STENFO) est de -73,8 millions de CHF, soit une amélioration de 29,8 millions de CHF par rapport à l’exercice précédent. Cette évolution s’explique par des charges d’intérêt plus basses. D’une part, les taux d’actualisation des provisions nucléaires se réduisent en raison du changement décidé en 2019 par le Conseil fédéral dans les paramètres de l’ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion (OFDG). D’autre part, les charges d’intérêts des emprunts obligataires à payer diminuent. Fin juillet 2019, l’emprunt obligataire de 350 millions de CHF à 3,75 % avait été refinancé par un green bond de 200 millions de CHF à un taux d’intérêt de 0,25 %.

Le résultat financier publié est influencé par les ajustements de valeur sur les fonds d’État. Le rendement des investissements dans ces fonds se monte à 3,2 %. Malgré d’abruptes chutes de cours liées à la crise sanitaire au premier semestre, le rendement de 2,1 % prescrit par l’OFDG peut ainsi également être dépassé pour l’exercice 2020. Malgré tout, la performance de ces fonds a baissé d’environ 106 millions de CHF, ce qui n’est pas surprenant étant donné le rendement record de 12,6 % réalisé en 2019.

Funds from Operations à un niveau record: les valeurs de référence de l’an dernier encore une fois nettement dépassées

En millions de CHF

2019

2020

Variation en %

Funds from operations avant utilisation des provisions nucléaires

647,5

781,8

21 % 

Funds from operations

583,9

649,1

11 % 

Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation avant utilisation des provisions nucléaires

532,5

662,2

24 % 

Paiements pour désaffectation et gestion des déchets

-63,6

-132,7

Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation

468,9

529,5

13 % 

Cash-flow résultant de l’activité d’investissement avant remboursements des fonds d’État

-302,5

-274,8

+ Remboursements provenant des fonds de désaffectation et de gestion des déchets

46,6

86,5

Cash-flow résultant de l’activité d’investissement

-255,9

-188,3

Cash-flow résultant de l’activité de financement

-341,1

-197,0

Liquidités au 31.12.

910,8

1 036,0

14 % 

Les Funds from Operations, soit le cash-flow avant variation de l’actif circulant net et paiement des impôts sur le bénéfice, dépassent encore une fois la valeur de pointe de l’exercice précédent et augmentent de 65,2 millions, culminant à 649,1 millions de CHF. Ces fonds s’élèvent même à 781,8 millions de CHF (+ 21 %) avant utilisation des provisions pour désaffectation et gestion des déchets radioactifs.

Le cash-flow publié résultant de l’activité d’exploitation inclut les flux de trésorerie issus non seulement des activités d’exploitation, mais aussi de l’utilisation des provisions pour la désaffectation et la gestion des déchets. Une grande partie de ces utilisations conduisent en outre à des droits à remboursement vis-à-vis des fonds d’État pour la désaffectation et la gestion des déchets. Pour faciliter la comparaison et l’interprétation, BKW utilise par conséquent les indicateurs «Funds from Operations avant utilisation des provisions nucléaires» et «Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation avant utilisation des provisions nucléaires». Ce dernier, qui permet d’évaluer la création de liquidités, s’élève à 662,2 millions de CHF, soit une hausse de 24 % par rapport à l’exercice précédent. Quant au cash-flow résultant de l’activité d’exploitation proprement dit, qui s’élève à 529,5 millions de CHF, il est également en nette hausse par rapport à l’année précédente (+ 13 %). Les liquidités disponibles à court terme incluant les investissements financiers à court terme ont légèrement augmenté, atteignant environ 1 milliard de CHF au 31 décembre 2020.

Au cours de l’exercice 2020, BKW a investi environ 250 millions de CHF (contre 575 millions l’exercice précédent). Les Funds from Operations réalisés dépassent donc de plus de 2,5 fois les investissements opérés. Les valeurs d’investissement sont plus basses étant donné le grand volume des acquisitions en 2019. En raison de la pandémie, les activités d’acquisition ont été un peu plus calmes en 2020. Dans l’exercice sous revue, les investissements de croissance dans l’activité de services (acquisitions) et la construction de petites centrales hydroélectriques et de projets de réseaux de chaleur constituent environ 25 % du volume d’investissement. Les investissements d’entretien et de remplacement sont légèrement supérieurs à ceux de l’exercice précédent: ils se situent à 187 millions de CHF. La plus grande partie de ces investissements – 124 millions de CHF – a été injectée dans le réseau de distribution.

Fonds propres et financement: situation toujours aussi solide, flexibilité d’action financière et opérationnelle garantie

En millions de CHF

2019

2020

Variation en %

Actifs circulants

2 038,5

2 191,5

8 % 

Actifs immobilisés

7 200,0

7 236,6

1 % 

Engagements à court terme

1 287,1

1 351,9

5 % 

Engagements à long terme

4 216,2

4 086,8

-3 %

Fonds propres

3 735,2

3 989,4

7 % 

Total du bilan

9 238,5

9 428,1

2 % 

En raison du très bon résultat annuel, le total du bilan a augmenté de 2 % par rapport à l’exercice précédent, passant à 9,4 milliards de CHF, et les fonds propres sont passés à 4 milliards de CHF (7 % d’augmentation). La part des fonds propres augmente à 42,3 % (exercice précédent: 40,4 %). La cause principale de la diminution des engagements à long terme est la poursuite de la désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg, qui a commencé en janvier 2020 et continue selon les prévisions. Au cours de l’exercice sous revue, nous avons procédé à des travaux pour 132,7 millions de CHF et fait usage pour cela des provisions existantes. Une part des coûts de 86,5 millions de CHF a déjà été remboursée par les fonds de désaffectation et de gestion des déchets.

La situation financière de BKW demeure solide. Les dettes nettes (engagements financiers après déduction des placements financiers à court terme et des liquidités) se réduisent de 123,5 millions de CHF et passent à 502,1 millions de CHF à la fin de l’année. La cause de l’amélioration de ce chiffre-clé est la forte génération de liquidités provenant des activités opérationnelles. L’endettement net par rapport à l’EBITDA continue donc de baisser et se situe à 0,7 (exercice précédent: 0,9). Par ailleurs, BKW dispose toujours d’un crédit consortial inutilisé de 250 millions de CHF. Ainsi, le cadre de financement nécessaire à la mise en œuvre de la stratégie et à la préservation de la liberté d’action financière et opérationnelle reste suffisant et garanti à tout moment.

Augmentation du dividende à CHF 2.40 par action

Sur la base du bénéfice net corrigé (sans le montant de l’indemnité unique décidée par l’ElCom et sans la performance des fonds de désaffectation et de gestion des déchets), un dividende de CHF 2.40 par action, en augmentation de 9 % par rapport à l’exercice précédent, sera proposé à l’assemblée générale. Le taux de distribution reste ainsi dans la fourchette-cible de 40 à 50 % du bénéfice net corrigé et représente la deuxième augmentation en l’espace de deux ans. Cumulé à la hausse du cours de l’action, cela donne un rendement global annuel des actions de 42 % pour l’exercice 2020. Le dividende que propose le conseil d’administration se fonde sur les principes stables de BKW en matière de dividendes.

En CHF

2019

2020

Variation en %

Dividende

2.20

2.40

9 % 

Rendement global des actions

7 % 

42 % 

Perspectives pour 2021

Pour l’exercice 2021, BKW s’attend à un EBIT opérationnel compris dans une fourchette de 420 à 440 millions de CHF. Cette attente est donc au même niveau qu’à la fin de l’exercice précédent. D’une part, cette perspective reflète la hausse des prix de l’électricité et la croissance toujours rentable de l’activité de services; d’autre part, elle suppose un résultat commercial normalisé. La perte de production liée à la révision générale annoncée pour la centrale nucléaire de Leibstadt a également été prise en compte. Les incertitudes sur l’évolution de l’économie liées au coronavirus subsistent et pourront avoir une influence déterminante sur les prévisions futures. À ce sujet, comme en 2020, le positionnement robuste de BKW sera un avantage en 2021.

Énergie: l’activité de négoce toujours convaincante, la désaffectation de la CNM entraîne un recul du chiffre d’affaires

Le domaine d’activité Énergie s’oriente d’après les opportunités et les défis inhérents à la transformation du marché de l’énergie. Il englobe la production, la vente ainsi que le négoce d’électricité, de certificats et de matières premières liées à l’énergie.

Lors de l’exercice sous revue, BKW est entrée sur le marché du gaz. À l’avenir, elle fournira aussi du gaz à sa clientèle, en plus de l’électricité. L’objectif n’est pas de remplacer d’autres formes d’énergie en augmentant la consommation de gaz, mais plutôt de soumettre des offres intéressantes à une clientèle qui utilise déjà le gaz. L’offre de BKW est essentiellement destinée à des entreprises industrielles, à des PME, à des régies immobilières et à des entreprises d’approvisionnement en gaz. Grâce à des offres groupées, BKW sera en mesure d’accompagner au mieux ses clients finaux sur la voie d’un avenir énergétique durable. Elle propose aux distributeurs de gaz des solutions globales d’approvisionnement en gaz et en électricité.

Résultat solide de l’exercice précédent presque égalé

En millions de CHF

2019

2020

Variation en %

Prestation globale

1 315,4

1 175,1

-11 %

Approvisionnement en énergie

-704,4

-695,3

Charges d’exploitation

-281,2

-204,2

EBITDA

329,8

275,6

-16 %

Amortissements et dépréciations

-126,8

-74,0

Résultat des sociétés associées

24,2

16,2

EBIT

227,2

217,8

-4 %

Nombre de collaborateurs

850

800

Investissements

51

42

Chiffre d’affaires marqué par la désaffectation de la CNM et la crise sanitaire

L’évolution du chiffre d’affaires du segment Énergie au cours de l’exercice 2020 est notamment marquée par l’arrêt de la production de la CNM et la réduction des ventes d’électricité en raison de la pandémie de coronavirus. Les prix de l’électricité, garantis à un niveau élevé, n’ont pas pu compenser ces effets. Avec 1 175,1 millions de CHF, ce résultat global est inférieur de 11 % à celui de l’année précédente. C’est surtout pendant le premier semestre que les ventes d’énergie auprès des clients éligibles ont reculé en raison de la crise sanitaire. Dans la desserte de base, en revanche, le chiffre d’affaires est resté stable. Là, l’effet négatif d’une météo chaude a été compensé par une légère hausse de la consommation d’énergie en conséquence du télétravail.

Le résultat enregistré par l’activité de gestion et l’activité de négoce est de nouveau supérieur à la moyenne et confirme le positionnement robuste de BKW dans le négoce. Pendant l’exercice 2020, le marché du commerce de gros tout comme la vente aux clients finaux ont été marqués par la pandémie de coronavirus. Cela s’est ajouté aux influences toujours présentes de l’expansion soutenue des énergies renouvelables, de la sortie partielle du nucléaire et du charbon, ainsi qu’aux effets potentiels du paquet européen «énergie propre». L’ensemble a conduit à un fort recul de la demande, surtout au printemps, qui a tiré vers le bas jusqu’au début de l’été le prix spot de l’électricité et, dans la foulée, les Clean Dark Spreads et les Clean Spark Spreads. Le bras de fer entre les États-Unis et la Chine, des difficultés de communication au sein des pays de l’OPEP+ et un excédent persistant de l’offre de gaz, de même que les températures basses qui ont régné en Asie au début de l’hiver, ont encore accentué les fluctuations de prix des combustibles utilisés pour la production d’électricité. Dans cet environnement de marché incertain et volatil, l’activité de négoce de BKW a de nouveau atteint un résultat solide.

Moindres coûts d’approvisionnement en énergie et moindres charges d’exploitation

Les charges d’approvisionnement en énergie ne diminuent que de 1 %, passant à 695,3 millions de CHF. La performance des fonds d’État pour la désaffectation et la gestion des déchets pour la CNL (Leibstadt) a été nettement plus faible que pour l’exercice précédent, ce qui a conduit à une augmentation des coûts d’approvisionnement auprès de cette centrale et empêché une diminution plus nette des coûts globaux d’approvisionnement en énergie.

L’an passé, BKW a produit en tout 9 TWh d’énergie, ce qui correspond à une diminution de 3,4 TWh (27 %) par rapport à 2019. La raison de cette diminution est l’arrêt de la production de la CNM à la fin 2019. Depuis début 2020, les travaux de démantèlement suivent leur cours à la CNM. C’est principalement le personnel de BKW qui les exécute. Jusqu’ici, les étapes ont été franchies selon le plan, et malgré la pandémie, le projet respecte les délais et les coûts prévisionnels. En comparaison annuelle, les comptes annuels 2020 du domaine d’activité Énergie sont fortement influencés par la désaffectation de la CNM. D’un côté, le chiffre d’affaires de la vente d’environ 3 TWh est perdu. De l’autre côté, des charges d’exploitation qui sont à présent compensées avec les provisions existantes disparaissent également. Au cours de l’exercice, des travaux à hauteur d’environ 133 millions de CHF ont été réalisés et entièrement imputés aux provisions correspondantes. En 2020, après la mise à l’arrêt de la CNM, BKW réalise encore une part d’environ 3 % du chiffre d’affaires total du groupe BKW à partir des 2,2 TWh qui sont issus des centrales nucléaires de Leibstadt et de Cattenom.

Les centrales thermiques ont produit 1,2 TWh en 2020. Vu la situation des prix, leur contribution a donc été inférieure à celle de l’exercice précédent (1,5 TWh). En revanche, les régimes de vent favorables et la mise en service de deux parcs éoliens en Norvège (Fosen) ont conduit à une hausse des volumes de production issus des nouvelles énergies renouvelables: ils passent à 1,8 TWh (+ 12 %).

Avec 3,8 TWh, les centrales hydrauliques ont atteint un volume de production comparable à celui de l’année précédente. En outre, pendant l’exercice sous revue, nous avons avancé dans le développement de plusieurs petites centrales hydroélectriques. La construction de la centrale d’Augand (Kandertal) a commencé en avril, celle de la centrale de Sousbach (Lauterbrunnental) en août. La construction la plus avancée est celle de la centrale de Wiler-Kippel (Lötschental), qui entrera probablement en service en automne 2021. Les projets actuels de petites centrales ont une puissance installée d’environ 24 MW (part de BKW: env. 15 MW), une production annuelle d’énergie attendue d’environ 80 GWh (part de BKW: env. 50 GWh) et un montant global d’investissement de 132 millions de CHF (part de BKW: env. 83 millions de CHF).

Rentabilité accrue de l’activité Énergie

Le résultat opérationnel se situe à 217,8 millions de CHF, à peine 4 % de moins que le résultat très fort de l’exercice précédent. Les effets positifs des prix de l’électricité garantis à un niveau plus élevé en comparaison annuelle ont été notamment compensés au niveau de l’EBIT par les coûts d’approvisionnement plus élevés de la CNL (performance des STENFO).

Réseaux: contribution stable au résultat et investissements dans la rénovation

Le domaine d’activité Réseaux construit, exploite et entretient notre propre réseau de distribution. Ce réseau ne se limite pas à acheminer le courant de la centrale jusqu’aux consommateurs: il mesure également la production et la consommation, transforme la tension, surveille, analyse et gère les flux de charge et intègre des installations de production décentralisées telles que les installations photovoltaïques et éoliennes.

Résultat stable et effet ponctuel positif

En millions de CHF

2019

2020 (comparable)

Corrections 1

2020

Variation en %

Chiffre d’affaires

527,3

528,1

38,7

566,8

7 % 

Charges du transport d’énergie

-91,7

-95,0

-95,0

Charges d’exploitation

-186,7

-192,2

-192,2

EBITDA

248,9

240,9

38,7

279,6

12 % 

Amortissements et dépréciations

-86,7

-89,7

-89,7

Résultat des sociétés associées

11,5

22,8

22,8

EBIT

173,7

174,0

38,7

212,7

22 % 

Nombre de collaborateurs

600

610

Investissements

121

124

1 La correction concerne le dédommagement unique accordé à BKW par Swissgrid sur la base d’une décision de l’ElCom pour l’expropriation du réseau de distribution ayant eu lieu en 2013.

Le chiffre d’affaires comparable de l’activité Réseaux en général se situe au niveau de celui de l’exercice précédent. Le produit de la rémunération pour l’utilisation du réseau diminue toutefois de 1 %. Cette baisse résulte de légers ajustements tarifaires et de volumes de transport plus bas au premier semestre en raison du coronavirus et des températures. Le recul de la demande s’est fait sentir avant tout dans les niveaux de réseau supérieurs, en raison du confinement de l’industrie, du commerce et de l’artisanat en mars et avril. En revanche, le télétravail prescrit de manière généralisée a fait augmenter la consommation dans les niveaux de réseau inférieurs; mais cela n’a pas permis de compenser l’effet négatif ressenti au premier semestre. Vers le milieu de l’année, la situation sanitaire s’est détendue. Les volumes de transport se sont normalisés dans une large mesure au second semestre. Pendant le quatrième trimestre, qui a été froid, ils ont même été plus élevés que lors de l’exercice précédent vu l’augmentation des degrés-jours de chauffage. Si l’on considère l’année entière, la baisse de la consommation globale reste légère.

L’indemnité unique de 38,7 millions de CHF de Swissgrid, qui nous a été accordée selon les décisions finales de l’ElCom pour le transfert à Swissgrid des installations du réseau de transport au 1er janvier 2013, a eu une influence positive sur le chiffre d’affaires. La plus grande partie de cette indemnité est encore sans incidence sur les liquidités en 2020. Les flux de trésorerie correspondants sont attendus pour les années 2021 et 2022.

Les charges d’exploitation sont plus élevées, principalement à la suite de coûts accrus pour le maintien de la tension du réseau de distribution. Le réglage du réseau devient toujours plus complexe, étant donné la part croissante de production d’énergie variable (photovoltaïque et éolienne). Swissgrid facture maintenant aux gestionnaires des réseaux de distribution une partie de ces charges accrues de maintien de la tension.

Le résultat des sociétés associées augmente de 11,3 millions de CHF et revient donc à un niveau correspondant aux attentes. En 2019, en raison d’une procédure terminée de l’ElCom, Swissgrid avait enregistré une correction unique dans ses comptes annuels. Cela avait entraîné un impact négatif du même ordre sur le résultat proportionnel inscrit de BKW pour cet exercice.

Le résultat opérationnel se situe à 174 millions de CHF, au même niveau que l’exercice précédent, c’est-à-dire qu’il est stable et correspond aux attentes. Avec ce résultat, l’activité Réseaux de BKW a contribué à la stabilisation du résultat du groupe même durant cette année 2020 empreinte d’incertitude. Une exploitation sûre du réseau de distribution a été garantie en permanence toute l’année, y compris pendant la phase du confinement.

Investissements importants dans la rénovation permanente

Chaque année, BKW investit nettement plus de 100 millions de CHF pour garantir un réseau de distribution sûr, performant et efficace. Les investissements actuels vont en priorité aux infrastructures du réseau dans l’Oberland bernois et dans le Seeland. Diverses sous-stations et lignes sont en cours de rénovation. À cette occasion, nous planifions les travaux des sous-stations au moyen de la nouvelle technologie 3D dite «Building Information Modeling» (BIM), qui permet d’organiser très efficacement la planification de bâtiments et d’infrastructures.

Prestations: forte croissance malgré la pression de la crise sanitaire

Le domaine d’activité Prestations englobe pour l’essentiel BKW Engineering (planification et conseil en ingénierie), BKW Building Solutions (technique du bâtiment) et BKW Infra Services (prestations pour réseaux d’énergie, d’eau et de télécommunication). Son réseau fort de sociétés spécialisées et ses compétences diversifiées font de BKW un fournisseur majeur de services globaux dans le domaine du bâtiment et des infrastructures.

Solidité dans un contexte de restrictions sanitaires

En millions de CHF

2019

2020

Variation en %

Chiffre d’affaires

1 106,8

1 465,5

32 % 

Charges d’exploitation

-987,0

-1 321,4

EBITDA

119,8

144,1

20 % 

Amortissements et dépréciations

-47,6

-59,8

EBIT

72,2

84,3

17 % 

Nombre de collaborateurs

7 920

8 500

Investissements

371

63

Malgré la crise sanitaire, qui a mis notre activité de services à rude épreuve, surtout au premier semestre, le chiffre d’affaires fait un nouveau bond de 32 %, ce qui l’amène à 1 465,5 millions de CHF. Cette croissance repose principalement sur les acquisitions effectuées au second semestre 2019. En effet, ingenhoven architects (BKW Engineering), le groupe swisspro (BKW Building Solutions) et LTB Leitungsbau (BKW Infra Services), qui ont été acquis durant cette période, apportent une contribution substantielle à la croissance. Bien que l’activité de négoce ait parfois été restreinte de mars à mai, le recul du chiffre d’affaires pendant cette période a pu être limité. L’organisation solide et diversifiée de l’activité de services au sein de BKW a fait ses preuves même face à la crise sanitaire et permis de livrer des résultats stables. La situation s’est détendue au milieu de l’année et l’activité de services du second semestre a nettement dépassé la performance de l’exercice précédent.

En plus de sa large diversification, de ses vastes compétences et de ses segments de clientèle variés, des prises de décision rapides et ciblées par la direction du groupe ont contribué à circonscrire autant que possible les répercussions du Covid-19 sur les coûts. La baisse de rentabilité liée à la pandémie, en particulier sur les chantiers, a légèrement affaibli la marge EBIT. Celle-ci a été de 6 % en 2020 et comporte tous les frais d’extension, d’acquisition et d’intégration.

Développement des principaux domaines de compétence

BKW Engineering

BKW Engineering couvre des besoins en ingénierie dans les secteurs du bâtiment, des transports, du génie civil, de l’eau et de l’environnement ainsi que de l’énergie en Allemagne, en Autriche et en Suisse. En complément, elle offre des expertises et des audits pour tout grand projet de construction et d’infrastructure, ainsi que des prestations particulières comme les analyses de risque et de sécurité. En Allemagne, le réseau d’ingénierie de BKW occupe le premier rang sur le marché. BKW Engineering est active exclusivement dans la planification générale et le contrôle. Comme la mise en œuvre de projets ne fait pas partie de ses activités, son niveau de risque peut rester faible.

En 2020 également, BKW Engineering a attiré différents projets importants et prestigieux. Citons par exemple la nouvelle usine Tesla près de Berlin et les usines VW en Pologne et en Russie. ingenhoven architects fait partie de BKW Engineering: avec son projet phare «Kö-Bogen» à Düsseldorf, exemplaire de durabilité (voir photo de couverture), cette société a encore renforcé son label mondialement connu supergreen®.

En janvier 2021, BKW a encore étendu son réseau d’ingénierie par l’acquisition de R&P Ruffert GmbH. Avec ses quelque 130 collaborateurs et collaboratrices, cette société fournit des prestations d’ingénierie et d’expertise dans plusieurs régions d’Allemagne de l’est et de l’ouest, principalement dans la planification de structures porteuses. Son chiffre d’affaires annuel dépasse la dizaine de millions d’euros. Par cette acquisition, BKW Engineering étend les compétences de son réseau et renforce sa position dans la concurrence avec des leaders multidisciplinaires du marché.

BKW Infra Services

BKW Infra Services fournit dans toute la Suisse des services globaux complets dans les domaines de l’énergie, des télécommunications, des transports et de l’eau. Elle est à la pointe dans la création d’infrastructures importantes et qui ont un potentiel de croissance. Depuis l’an dernier, BKW fournit des services d’infrastructure de réseau également en Allemagne. La société Leitungsbau GmbH (LTB), acquise au quatrième trimestre 2019, fait partie des leaders de la construction et de la maintenance d’installations électriques sur un marché allemand en pleine croissance. Un moteur d’activité central réside dans la forte expansion des énergies renouvelables et la nécessité connexe de transporter l’électricité depuis les zones de production du nord vers les centres industriels et les agglomérations situés plus au sud. Par ailleurs, la forte demande en rénovation et en maintenance d’installations de réseau existantes assure une croissance supplémentaire du marché. En 2020, LTB a de nouveau obtenu diverses commandes importantes (de l’ordre de 25 à 50 millions d’EUR) en rapport avec l’extension du réseau à très haute tension. Le besoin de capacités supplémentaires sur les réseaux ne se relâche pas et BKW Infra Services, avec ses vastes compétences, est en excellente position.

BKW Building Solutions

BKW Building Solutions est un réseau d’entreprises traditionnelles à l’ancrage régional, qui propose, à partir d’une source unique, un portefeuille complet de compétences sur le marché de la technique du bâtiment. Les services qu’elle fournit en Suisse comprennent la planification, la réalisation et la maintenance pour des maisons privées et des bâtiments commerciaux et industriels, tant dans le cadre de nouvelles constructions que de rénovations. Pendant l’exercice 2020, BKW a encore renforcé sa présence dans le secteur des installations de technique du bâtiment. En Valais, avec Elektro-Nikolai GmbH, elle complète son offre dans le domaine des installations électriques. Dans la technologie de la climatisation et de la ventilation, elle s’est adjoint l’entreprise Gloor Planzer AG, spécialisée dans les installations de climatisation, de refroidissement et de ventilation pour bâtiments complexes. Le réseau de BKW se trouve ainsi complété de manière ciblée.

BKW Building Solutions est en outre un fournisseur majeur de solutions d’ensemble dans l’électrotechnique, ainsi que dans l’informatique et l’automatisation du bâtiment. Pendant l’exercice 2020, l’entreprise Sigren Engineering AG, spécialisée dans l’automation, a rejoint BKW pour un nouveau pas en avant dans les domaines en pleine croissance du smart building et de la smart infrastructure.

Quant au groupe swisspro, acquis en 2019 (env. 1 100 collaboratrices et collaborateurs), il s’est développé de manière réjouissante en 2020, malgré la pandémie, apportant une contribution notable à la croissance du chiffre d’affaires.

Des solutions durables pour un avenir où il fera bon vivre

Le changement climatique, l’urbanisation, la perte d’espace vital et les relations commerciales mondialisées nous mettent à l’épreuve et exigent des solutions clairvoyantes. BKW est un prestataire international tourné vers l’avenir: même dans ces changements, elle voit un potentiel positif pour ses activités dans l’énergie et les infrastructures. Le développement de solutions durables pour un avenir où il fera bon vivre est un élément central de sa stratégie.

L’énergie, les infrastructures et l’écologie ont toujours été des sujets cruciaux pour BKW. Ainsi, BKW investit dans un approvisionnement en énergie intelligent et renouvelable, ainsi que dans des solutions innovantes de stockage et de contrôle de l’énergie. Elle développe des concepts pour des espaces urbains et des infrastructures résilients. Dans le domaine de la technique du bâtiment, elle réalise des solutions complètes, intelligentes et qui ménagent les ressource. Elle joue ainsi un rôle significatif dans la réduction des émissions de CO2 et dans la diminution, voire l’élimination de la dépendance aux énergies fossiles dans les bâtiments.

Agenda 2030 des Nations Unies pour un développement durable

BKW a une vision globale et est consciente de sa responsabilité en matière de développement durable. C’est pourquoi elle souscrit aux principes du Pacte mondial des Nations Unies et aux objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030 des Nations Unies. Dans ses multiples secteurs d’affaires, BKW a identifié 10 de ces 17 ODD sur lesquels elle peut avoir un impact important. Ils sont à la base de son travail sur la durabilité et de son Green Bond Framework. Dans ce Framework lancé en 2019, BKW a émis avec succès le premier Green Bond d’une entreprise industrielle suisse cotée en bourse.

graphic

Contribution de BKW aux objectifs de développement durable

Pour l’exercice 2021, BKW se concentre sur la progression mesurable de cinq ODD qui occupent également toute la société actuellement. La pandémie prolongée nous rend attentifs au thème de la santé et met en lumière les contributions à l’ODD 3. Dans la foulée de son premier Green Bond, lancé en 2019, BKW s’est fixé un objectif d’extension pour les énergies renouvelables (ODD 7). Un autre thème important est le changement climatique, qu’il s’agit de continuer à combattre malgré tous les événements actuels (ODD 13). En adhérant au Pacte mondial de l’ONU, BKW veut en outre renforcer son engagement pour la justice et des conditions de travail décentes dans toutes ses activités commerciales (ODD 8 et 16). En sélectionnant ces thèmes, elle répond aussi aux exigences du contreprojet du Conseil fédéral à l’initiative pour des multinationales responsables, et pourra y satisfaire promptement. Pour les cinq ODD sélectionnés, elle définira dans le courant de cette année des indicateurs, des objectifs et des actions. Elle présentera ses progrès et ses expériences dans son rapport de gestion 2021, dans le cadre d’un rapport ESG (Environnement, questions Sociales et Gouvernance).

ODD 3: bonne santé et bien-être

BKW est active dans des domaines où l’on travaille quotidiennement avec l’électricité, des substances dangereuses ou en hauteur. La sécurité et la santé de ses collaboratrices et collaborateurs sont pour elle une priorité absolue. Il incombe aux responsables des entreprises individuelles de mettre en œuvre des mesures de sécurité au travail et de protection de la santé. Des échanges transversaux se tiennent régulièrement. L’objectif est de se donner des points d’accroche concrets pour l’amélioration continue de la sécurité au travail et de la protection de la santé au sein de BKW.

Notre volonté de sécurité au travail s’appuie aussi sur une gestion de la santé dans l’entreprise. Il s’agit de renforcer par des offres diverses la compétence du personnel en matière de santé et d’encourager des environnements de travail sains. BKW assume sa responsabilité sociale et soutient les collaborateurs et collaboratrices malades et accidentés par une gestion de cas et des postes de réintégration au sein de l’entreprise.

Quant aux aléas particuliers rencontrés pendant la pandémie, BKW y fait face par des offres de soutien: un conseil social externe ainsi que des consultations pour l’accompagnement des enfants et des proches sont à la disposition du personnel. Ces prestations liées à la santé ont été étendues à des offres en ligne, ce qui permet au personnel de rester également en bonne santé et efficace en télétravail. Nous développons ainsi une gestion de la santé exemplaire pour l’avenir, qui sera encore intensifiée dans les prochaines années.

ODD 7: énergie propre et d’un coût abordable

Le besoin croissant d’énergie électrique exige un développement de capacités renouvelables. BKW entend participer activement à ce développement et stimuler les changements requis dans la fourniture d’énergie. D’ici à 2023, 75 % de la puissance installée du parc de production BKW devraient être renouvelables. Le rapport sur la progression vers cet objectif figure dans la section du rapport de gestion consacrée au Green Bond (disponible en allemand et en anglais).

De plus, BKW continue d’investir dans des réseaux intelligents ainsi que dans des solutions de stockage et de contrôle de l’énergie. Celles-ci sont fondamentales pour une production renouvelable décentralisée et pour la transformation de sa fourniture d’énergie. Par ses solutions complètes en technique du bâtiment, BKW augmente l’efficacité énergétique, diminue la consommation d’énergie et joue un rôle essentiel dans la réduction, voire l’élimination de la dépendance aux énergies fossiles dans les bâtiments.

ODD 8: travail décent et croissance économique

Aujourd’hui déjà, le code de conduite des fournisseurs de BKW reflète son engagement pour la responsabilité d’entreprise et l’usage efficace des ressources. Par son initiative «Sustainable supply chain», lancée en 2020, BKW a encore intensifié son action pour respecter des normes écologiques et sociales reconnues. Elle a ainsi soumis la chaîne d’approvisionnement du groupe BKW à une analyse complète pour identifier les chances et les risques en matière de durabilité. Les fournisseurs concernés sont maintenant systématiquement évalués au moyen d’une notation de durabilité (EcoVadis), qui nous sert de base pour développer la collaboration. À l’aide de nouveaux chiffres-clés, BKW mesurera avec transparence et gérera activement le développement d’une chaîne d’approvisionnement durable. Elle établira des rapports à ce sujet.

ODD 13: lutte contre les changements climatiques

La lutte contre les changements climatique est un élément central de la stratégie de BKW. Puisqu’elle fournit des solutions complètes dans le domaine de l’énergie et des infrastructures, notre entreprise joue un rôle considérable dans la diminution des émissions de CO2. Un autre de ses points forts stratégiques réside dans une planification des bâtiments économe en énergie et en ressources. Elle mise là sur des standards particulièrement élevés de construction écologique et de modernisation de l’espace urbain. Un concept exemplaire à ce sujet est le label supergreen® d’ingenhoven architects, une entreprise de BKW Engineering, qui reflète cette approche globale de la durabilité dans l’architecture. BKW aide aussi à renforcer la résilience des lieux de vie et des infrastructures face aux conséquences du changement climatique. Dans ce contexte, elle rendra compte pour la première fois dans son rapport de gestion 2021, dans la section dédiée aux valeurs ESG, de ses émissions de gaz à effet de serre et des mesures de réduction qu’elle y applique.

ODD 16: paix, justice et institutions efficaces

BKW s’engage pour un comportement loyal et non discriminatoire des entreprises. Elle respecte ses interlocuteurs et leurs valeurs. Au début 2021, BKW a adhéré au Pacte mondial de l’ONU. Elle manifeste ainsi sa volonté d’agir en toute conscience de ses responsabilités et selon des principes de durabilité. De cette manière, elle satisfera également très tôt aux exigences du contreprojet du Conseil fédéral sur la responsabilité des multinationales. Des manquements comme la corruption, les violations des droits humains, l’utilisation abusive de données ou la négligence envers l’environnement sont contraires aux principes et au code de conduite de notre entreprise. Si des infractions viennent à la connaissance de nos fournisseurs ou de membres de notre personnel, ceux-ci peuvent s’adresser à un système d’alerte «compliance» confidentiel. Pendant l’exercice 2021, pour tenir compte de ces thèmes importants, BKW affinera ses concepts à ce sujet et vérifiera leur efficacité.

Haut de page
Ce site et ses outils tiers utilisent des cookies nécessaires à leur fonctionnement et aux fins énoncées dans la politique en matière de cookies. En fermant cette bannière, en parcourant cette page, en cliquant sur un lien ou en poursuivant la navigation d’une autre manière, vous acceptez l’utilisation des cookies.