RÉSULTAT FINANCIER

Excellent résultat semestriel

Au premier semestre 2019, le groupe BKW enregistre un très bon résultat. Le chiffre d’affaires et le résultat ont fortement progressé malgré les effets négatifs persistants des prix de l’électricité. Cette prouesse est due à la poursuite d’une croissance rentable dans ­l’activité de services et à un excellent résultat de gestion de nos ­activités liées à l’énergie. Le chiffre d’affaires a augmenté de 7 % pour s’établir à 1,4 milliard de CHF. Le bénéfice net est de 201 millions de CHF (+ 59 %). Le résultat d’exploitation (EBIT) a augmenté de 21 % par ­rapport au niveau de l’exercice précédent corrigé des effets ­exceptionnels.

Résultat d’exploitation solide: effets négatifs des prix de l’électricité habilement surcompensés

BKW a clôturé le premier semestre 2019 avec un solide résultat d’exploitation de 207 millions de CHF. Cela représente une hausse de 36 millions de CHF ou de 21 % par rapport à la valeur ­comparable de l’exercice précédent. Les effets toujours négatifs de l’évolution des prix de l’électricité ont ainsi pu être significativement surcompensés au premier semestre. Outre l’activité de services dont le développement s’est poursuivi et la gestion résolue de nos coûts, c’est surtout la gestion largement couronnée de succès de nos activités liées à l’énergie qui a contribué à ce résultat magistral.

Le bénéfice net déclaré de 201 millions de CHF a progressé de 75 millions de CHF (+ 59 %) par ­rapport à l’année précédente. La hausse s’élève même à 116 millions de CHF (+ 135 %) après correction des effets exceptionnels dus au passage à la primauté des cotisations en 2018. La hausse du bénéfice net est due à l’excellent résultat d’exploitation et à la performance significativement meilleure des placements dans le fonds de désaffectation et d’élimination.

en millions de CHF

1er semestre 2018 (rapporté)

Corrections 1

1er semestre 2018 (comparable)

1er semestre 2019

Variation en %

Prestation globale

1 281,2

1 281,2

1 370,2

7 % 

Approvisionnement/transport dénergie

-450,8

-450,8

-424,6

-6 %

Charges d’exploitation

-533,4

-52,4

-585,8

-642,3

10 % 

Matériel et prestations de tiers

-154,9

-154,9

-178,8

15 % 

Charges de personnel

-276,7

-52,4

-329,1

-356,9

8 % 

Autres charges d’exploitation

-101,8

-101,8

-106,6

5 % 

Résultat d’exploitation avant amortissements et dépréciations

297,0

-52,4

244,6

303,3

24 % 

Amortissements et dépréciations

-100,5

-100,5

-123,6

23 % 

Résultat des sociétés associées

27,1

27,1

27,7

2 % 

Résultat d’exploitation

223,6

-52,4

171,2

207,4

21 % 

Résultat financier

-56,1

-56,1

41,5

Résultat avant impôts sur le bénéfice

167,5

-52,4

115,1

248,9

116 % 

Impôts sur le bénéfice

-41,2

11,5

-29,7

-48,0

62 % 

Bénéfice net

126,3

-40,9

85,4

200,9

135 % 

1 Correction 2018 correspondant à l’effet de passage de la primauté des prestations existante de la caisse de pension BKW à la primauté des cotisations conformément à la loi suisse sur la prévoyance professionnelle (LPP) du 1er janvier 2019.

Hausse du chiffre d’affaires dans l’activité énergétique et de services: + 7 %

La prestation globale a progressé de 89 millions de CHF par rapport à l’année précédente, s’établissant à 1 370 millions de CHF. Les effets négatifs des prix de l’électricité dans l’activité énergétique ont ainsi pu être largement surcompensés. Le domaine d’activité Energie a pu rattraper la baisse du chiffre d’affaires due aux prix grâce à des volumes de production plus élevés issus de centrales éoliennes, à l’excellent résultat de négoce et aux volumes accrus dans l’activité de vente et ainsi augmenter sa prestation globale de 4 %. Dans l’activité Réseaux, le chiffre ­d’affaires a malheureusement légèrement baissé (– 5 %) en raison de volumes de transport plus faibles et aux coûts réduits des réseaux situés en amont des nôtres. L’activité de services a quant à elle à nouveau enregistré une forte progression. Avec un taux de croissance de 20 %, ce domaine représente près d’un tiers du chiffre d’affaires total de BKW.

Nouvelle réduction des coûts d’exploitation dans l’activité d’origine

L’expansion des activités de services se poursuit et engendre une hausse de 10 % des coûts ­d’exploitation. Au premier semestre 2019, 300 personnes ont rejoint BKW du fait de nos acquisitions. Une nouvelle réduction des coûts d’exploitation (– 2 %) a en revanche pu être obtenue dans l’activité organique. Les effectifs ont légèrement reculé dans l’activité historique. Fin juin, BKW employait environ 8 000 personnes au total.

La nouvelle norme IFRS concernant les contrats de location a été mise en œuvre le 1er janvier 2019. Elle stipule que pratiquement tout le patrimoine (droit d’utilisation de l’objet de la location) et les engagements issus des contrats de location doivent être inscrits au bilan. La nouvelle saisie des charges de location pour les contrats de location simple entraîne, dans le compte de résultat, un allègement des charges inscrites au résultat d’exploitation avant amortissements et dépréciations de 12 millions de CHF. En revanche, des amortissements d’une grandeur analogue ont été effectués sur les nouveaux droits d’utilisation, de sorte qu’il en résulte un effet limité au niveau du résultat d’exploitation.

Résultat financier positif grâce à la performance des fonds de désaffectation et de gestion des déchets

Un résultat financier positif de 42 millions de francs a été enregistré au premier semestre 2019 (– 56 millions de CHF pour l’exercice précédent). Cette hausse significative est principalement imputable à la performance des fonds d’Etat pour la désaffectation des centrales nucléaires et la gestion des déchets. Alors que le rendement des placements était légèrement négatif au cours de l’exercice précédent, il s’est révélé excellent au premier semestre 2019. L’évolution positive des bourses a conduit à une bonne performance du fonds de désaffectation et du fonds de gestion des déchets de 8 %. Fin juin, les fonds étaient évalués à 1,2 milliard de CHF.

Energie: influences négatives des prix de l’électricité habilement surcompensées

Le domaine d’activité Energie construit, exploite et entretient les centrales du groupe situées en Suisse et à l’étranger. Il est également responsable de la vente d’énergie ainsi que du négoce d’électricité, de certificats et de matières premières.

en millions de CHF

1er semestre 2018

1er semestre 2019

Variation en %

Fourniture d’électricité Ventes Suisse

246,7

264,1

7 % 

Autres fournitures d’électricité

387,2

383,7

-1 %

Autres produits d’exploitation et prestations propres activées

13,4

24,5

83 % 

Prestation globale

647,3

672,3

4 % 

Approvisionnement en énergie

-399,9

-372,5

-7 %

Charges d’exploitation

-153,3

-150,2

-2 %

Charges de personnel

-60,4

-51,8

-14 %

Matériel et prestations de tiers et autres charges d’exploitation

-92,9

-98,4

6 % 

Résultat d’exploitation avant amortissements et dépréciations

94,1

149,6

59 % 

Amortissements et dépréciations

-38,7

-51,1

32 % 

Résultat des sociétés associées

16,8

16,0

-5 %

Résultat d’exploitation

72,2

114,5

59 % 

L’impact des bas prix de l’électricité sur le chiffre d’affaires de l’activité Energie est resté négatif au premier semestre 2019. Pour les ventes d’électricité de 2019, principalement couvertes trois ans auparavant, des prix moyens plus faibles ont été atteints par comparaison à l’exercice précédent (– 60 millions de CHF au total). L’effet négatif des prix bas de l’électricité a toutefois pu être surcompensé grâce aux volumes de production accrus des centrales éoliennes, à une excellente activité de vente ainsi qu’à des volumes plus élevés dans l’activité de vente. Avec 672 millions de CHF, la prestation globale est supérieure de 4 % à celle de l’année précédente. Dans l’activité de vente réglementée en Suisse, les volumes délivrés aux clients privés ont légèrement baissé en raison des conditions météorologiques. Nous avons en revanche conquis des clients commerciaux, si bien que le volume d’électricité vendu a augmenté de 0,4 TWh pour s’établir à 4,1 TWh. Par conséquent, le chiffre d’affaires des ventes a progressé de 7 %. Le chiffre d’affaires des autres activités de vente d’énergie (fourniture sur le marché, fourniture en provenance directe des ­centrales électriques, activité de gestion et de négoce) n’a que légèrement diminué de 1 %, malgré l’effet négatif des prix.

Les charges d’approvisionnement en énergie ont diminué de 27 millions de CHF pour s’établir à 373 millions de CHF en raison de coûts d’acquisition sur le marché plus bas et de coûts d’approvisionnement inférieurs auprès de centrales partenaires. La production totale d’électricité de notre propre parc de centrales électriques a diminué de 0,4 TWh par rapport à l’année précédente, s’élevant à 5,7 TWh. Cette baisse est notamment due à une réduction des volumes de production (provoquées par les conditions du marché) des centrales électriques thermiques utilisant des énergies fossiles. Les centrales éoliennes ont quant à elles été en mesure d’augmenter leurs volumes du fait de la présence de vent.

Les charges d’exploitation diminuent de 2 % pour s’établir à 150 millions de CHF grâce au maintien de notre gestion résolue des coûts. Le résultat d’exploitation s’élève à 115 millions de CHF, soit un chiffre très supérieur à celui de l’exercice précédent (+ 59 %). L’impact de l’évolution des prix de l’électricité qui continue d’être négative peut ainsi être significativement surcompensé.

Réseaux: une contribution stable au résultat

Le domaine d’activité Réseaux construit, exploite et entretient le réseau de distribution appartenant au groupe.

en millions de CHF

1er semestre 2018

1er semestre 2019

Variation en %

Rémunérations pour l’utilisation du réseau de distribution

243,1

236,0

-3 %

Autres produits d’exploitation et prestations propres activées

36,1

29,3

-19 %

Prestation globale

279,2

265,3

-5 %

Charges du transport d’énergie

-51,2

-52,1

2 % 

Charges d’exploitation

-95,3

-92,7

-3 %

Charges de personnel

-38,6

-33,4

-13 %

Matériel et prestations de tiers et autres charges d’exploitation

-56,7

-59,3

5 % 

Résultat d’exploitation avant amortissements et dépréciations

132,7

120,5

-9 %

Amortissements et dépréciations

-42,1

-40,8

-3 %

Résultat des sociétés associées

11,7

11,6

-1 %

Résultat d’exploitation

102,3

91,3

-11 %

La prestation globale a diminué de 5 % par rapport au chiffre de l’exercice précédent, s’établissant à 265 millions de CHF. Le produit de la rémunération pour l’utilisation du réseau de distri­bution a diminué de 3 % pour passer à 236 millions de CHF. Ce recul est notamment dû à des volumes de transport en baisse et à une réduction des coûts des réseaux en amont des nôtres. Les prestations propres activées dans la construction du réseau sont inférieures à leur niveau de l’exercice précédent et contribuent donc à l’évolution baissière de la prestation globale.

Les charges de transport d’énergie restent globalement stables. Les coûts d’exploitation sont légèrement moindres en raison de changements organisationnels, mais aussi grâce à une gestion constante et cohérente des coûts.

Le résultat d’exploitation demeure stable à 91 millions de CHF, sachant que les volumes transportés sont plus bas.

Prestations: la croissance continue d’être rentable

Le domaine d’activité Prestations englobe essentiellement la planification et le conseil en ­ingénierie (Engineering) pour des projets liés à l’énergie, l’infrastructure et l’environnement, des offres intégrées dans le domaine de la technique du bâtiment (Building solutions) ainsi que la construction, le service et l’entretien de réseaux d’énergie, de télécommunication et d’eau (Infra Services).

en millions de CHF

1er semestre 2018

1er semestre 2019

Variation en %

Produit des prestations

379,1

457,7

21 % 

Autres produits d’exploitation

15,9

17,3

9 % 

Prestation globale

395,0

475,0

20 % 

Charges d’exploitation

-364,6

-429,5

18 % 

Charges de personnel

-187,8

-224,6

20 % 

Matériel et prestations de tiers et autres charges d’exploitation

-176,8

-204,9

16 % 

Résultat d’exploitation avant amortissements et dépréciations

30,4

45,5

50 % 

Amortissements et dépréciations

-11,9

-21,6

82 % 

Résultat d’exploitation

18,5

23,9

29 % 

Au premier semestre 2019, le développement des activités de services se poursuit avec succès et génère une prestation globale en hausse de 20 % à 475 millions de CHF. Le taux de croissance qui continue d’afficher deux chiffres est en grande partie dû aux acquisitions. BKW a effectué sept acquisitions au total au cours du premier semestre 2019. En Allemagne, l’activité d’ingénierie continue d’être étoffée par des compétences de contrôle, de construction et d’architecture en planification générale. Dans le domaine Building Solutions, BKW complète idéalement son réseau d’entreprises suisses sur les plans géographique et technique par des acquisitions ciblées. La croissance dans le domaine Infra Services est clairement supérieure à celle qui prévaut sur ­l’ensemble du marché et ne tient qu’à des facteurs organiques.

Cette forte croissance du chiffre d’affaires s’accompagne également d’une hausse des coûts d’exploitation. Les chiffres présentés continuent d’inclure des coûts temporaires d’acquisition et d’intégration qui grèvent les charges. Le résultat d’exploitation des activités de services a atteint 24 millions de CHF au premier semestre, en progression de 29 %. Il affiche donc une ­progression significativement plus forte que celle du chiffre d’affaires. La marge s’améliore ­malgré les coûts liés aux acquisitions. Un second semestre plus performant est attendu en raison de la forte saisonnalité typique de la branche (notamment dans les services réseau et la technique du bâtiment).

Funds from operations à un niveau record

Les Funds from operations, soit le cash-flow avant variation de l’actif circulant net et paiement des impôts sur le bénéfice, atteignent 244 millions de CHF (194 millions de CHF lors de l’exercice précédent), soit un niveau supérieur aux valeurs déjà excellentes de l’exercice précédent et représentent un pic sur les dernières années. Les Funds from operations s’élèvent à 268 millions de francs (+ 23 %) avant utilisation des provisions pour désaffectation et gestion des déchets radioactifs.

Le cash-flow présenté issu de l’activité d’exploitation inclut les flux de trésorerie issus des ­activités d’exploitation, mais aussi l’utilisation des provisions pour désaffectation et gestion des déchets radioactifs. Les utilisations conduisent en outre en grande partie à des prétentions à remboursement vis-à-vis du fonds de désaffectation et du fonds de gestion, tous deux publics. Pour faciliter la comparaison et l’interprétation, BKW utilise par conséquent les grandeurs «Funds from operations avant utilisation des provisions pour désaffectation et gestion des déchets radioactifs» et «Cash-flow issu de l’activité d’exploitation avant utilisation des pro­visions pour désaffectation et gestion des déchets radioactifs». Ce flux de trésorerie s’élève à 156 millions de CHF (129 millions de CHF au cours de l’exercice précédent), soit une hausse de 22 %. Au premier semestre 2019, le cash-flow opérationnel s’élève à 132 millions de CHF au ­premier semestre (104 millions de CHF l’exercice précédent).

Les investissements dans le développement des activités de services, dans de nouvelles centrales ainsi que dans l’infrastructure de réseau s’élèvent pour le premier semestre 2019 à 141 millions de CHF (237 millions de CHF l’exercice précédent). Près de la moitié a été investie dans les domaines stratégiques à forte croissance des prestations de services et des énergies renouvelables. Environ 70 millions de CHF ont été investis dans le renouvellement et l’entretien, notamment du réseau. Les acquisitions et les investissements ont pu être financés avec les fonds dégagés au premier semestre 2019. Les liquidités disponibles à court terme restent inchangées à environ un milliard de CHF au cours du semestre en tenant compte des ­placements financiers à court terme.

en millions de CHF

1er semestre 2018

1er semestre 2019

Variation en %

Funds from operations avant utilisation des provisions nucléaires

218,7

268,3

23 % 

Funds from operations

194,4

244,2

26 % 

Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation avant utilisation des provisions nucléaires

128,5

156,3

22 % 

Utilisation des provisions nucléaires sans droit à remboursement au niveau des fonds d’Etat

-0,8

-1,7

Utilisation des provisions nucléaires avec droit à remboursement au niveau des fonds d’Etat

-23,5

-22,4

Cash-flow résultant de l’activité d’exploitation

104,2

132,2

27 % 

Situation des fonds propres et du financement: une flexibilité financière et opérationnelle inchangée

Le solde du bilan a légèrement augmenté de 0,9 % par rapport à la fin de l’année et s’établit à 9,1 milliards de CHF. La hausse est en particulier due à la première application de la nouvelle norme IFRS 16 portant sur les locations qui a conduit à une augmentation initiale des actifs à long terme d’environ 140 millions de CHF et à une hausse des engagements de location de même ampleur. La part des fonds propres progresse à 39,0 % suite à l’excellent résultat semestriel (38,4 % fin 2018).

en millions de CHF

31.12.2018

30.06.2019

Actif circulant

2 242,8

2 132,6

Actif immobilisé

6 810,5

6 998,4

Engagements à court terme

1 547,0

1 473,1

Engagements à long terme

4 034,0

4 095,1

Fonds propres

3 472,3

3 562,8

Total du bilan

9 053,3

9 131,0

La situation financière de BKW demeure solide. L’endettement net (les engagements financiers moins les immobilisations financières à court terme et les liquidités) a augmenté de 211 millions de CHF pour s’établir à 686 millions de CHF à la fin juin. La première application de la nouvelle norme IFRS 16 portant sur les locations constitue la principale cause de cette augmentation. Sans tenir compte de cet effet sur la présentation des comptes, la hausse n’aurait été que de 80 millions de CHF. Celle-ci est due à des investissements et aux acquisitions au premier semestre 2019.

Un emprunt obligataire d’un montant de 350 millions de CHF arrivé à échéance a été remboursé en juillet 2019. Dans le même temps, BKW a émis avec grand succès un green bond de 200 millions de CHF à 0,25 % sur huit ans. Le refinancement partiel conduira à l’avenir à des économies d’intérêts d’environ 11 millions de CHF. Par ailleurs, BKW dispose toujours d’un crédit consortial inutilisé de 250 millions de CHF. Ainsi, le cadre de financement nécessaire à la mise en œuvre de la stratégie et à la préservation de la liberté d’action financière et opérationnelle reste suffisant et garanti à tout moment.

Haut de page
Ce site et ses outils tiers utilisent des cookies nécessaires à leur fonctionnement et aux fins énoncées dans la politique en matière de cookies. En fermant cette bannière, en parcourant cette page, en cliquant sur un lien ou en poursuivant la navigation d’une autre manière, vous acceptez l’utilisation des cookies.